Friday, January 3, 2014

Happy new year

Désolé, j'avais complètement oublié que j'avais un blog! Bonne année à mes abonnés :D


Tuesday, September 4, 2012

NBSP in Flash

Using NBSP (non-breakable space) in flash is non-obvious.
Some method using htmlText exist (use  , which was not supported but now is), but if for some reason you don't want to use HTML, here is a workaround:

  1. use the special character "\u00A0" (UTF-8 code  00A0)  in your actionscript code to put nbsp anywhere you want;
  2. voilà! Test your SWF and check.
  3. if some weird square appears in lieu of the expected nbsp, that probably because you font doesn't implement this UTF-8 code. Use a font editor (ex: Type Light) to create a new font including this glyph.
  4. In Type Light, look for Latin I set, then look for character #160.
  5. Double-click on it: now you can edit an empty character (space-like).
  6. Just move the green line (on the right of the red line) halfway to the left. It creates a smaller space character.
  7. Save the font. Right-click on the file, select "Install". When prompted "overwrite?", select "yes".
  8. Restart Flash and re-publish your SWF.
Normally you now have pretty nbsp characters.

Sunday, April 3, 2011

Documentaires "déprimants"?

Mon ami Magicfred (qui est aussi mon corres. au Canada ) m'a récemment envoyé une "trauma-liste" (je le cite) qui récapitule les "reportages [...] sur la descente aux enfers du monde occidental", lesquels ont connu quelque succés sur le web pendant ces dernières années.

Cette liste étant d'intérêt public, la voici (avec des liens donnant accès aux VF):

La motivation principale de ces documentaires est d'informer le public, lequel peut effectivement ressentir quelque désarroi face à ces "révélations". Une fois passé l'effet "déprimant", on en vient à la question: comment changer les choses?...
Pourtant, être informé est une première étape qui rend possible l'action, quelque soit notre position dans la société (a minima en tant qu'électeur).
On peut également imaginer que ça réduit notre vulnérabilité face aux discours du type "vous pouvez consommer (ou dormir) tranquilles, faites-nous confiance". Pour reprendre un argument (un peu provocateur) de J.Généreux, qui est celui qui a tort? Celui qui fait des conneries? Ou ceux qui le laissent faire, en toute impunité?

N'hésitez pas à compléter la liste dans les commentaires.



    © Gludion/Olivier Besson - 2007